« Retour à l'accueil du blog

Fred Gitelman rejoint l’équipe éditoriale du magazine The Bridge World

Le magazine The Bridge World a annoncé que Fred Gitelman allait rejoindre son équipe éditoriale. Ce dernier a représenté son pays lors d’événements de bridge majeurs.

L’une des marques de fabrique d’un grand joueur est sa capacité à s’extirper de situations difficiles en donnant le meilleur de lui-même en dépit des circonstances défavorables. Sur cette donne tirée d’une sélection des membres d’une équipe internationale, Gitelman a dû faire face à un défi de taille après que son camp a été barré et s’est retrouvé dans un contrat difficile :

Ouest donneur. Personne vulnérable.

Les quatre mains :

S A 3
H D 8
D R 9
C R D V 10 5 3 2
S R V 9 8 7 5 2
H 9 6 4
D 8 2 
C 8
orientation S D 10 6 4
H A 10 3
D D 7 5 3
C 9 7
S –
H R V 7 5 2
D A V 10 6 4
C A 6 4

 

SUD OUEST NORD EST
4S

 
Les enchères de Nord-Sud étaient sensées. Nord intervint au palier du contrat qu’il pensait pouvoir réaliser, si nécessaire en duquant l’As de pique pour couper les communications avec la main d’Ouest. Gitelman en Sud offrit un choix de chelems rouges justifié par le fait que Nord-Sud ne manqueraient pas d’avoir un fit au moins huitième dans l’une de ces couleurs.

Ouest entama du 8 de trèfle, un singleton évident, et Sud fut déçu par le mort. Le déclarant fit la première levée avec la main de Nord et continua avec le roi et le 9 de carreau, atteignant ainsi le moment crucial du jeu. Si Est avait 3 carreaux à la dame, il aurait été nécessaire de faire une impasse et de vite encaisser l’As de carreau. Au vu des enchères, Gitelman déduisit qu’il était plus probable qu’Est ait 4 carreaux par la dame. Il laissa donc le 9 de carreau filer, défaussa l’As de trèfle sur l’As de pique, puis joua les trèfles gagnants à partir du mort.

Est était impuissant. S’il ne coupait pas un trèfle, Sud défausserait tous ses cœurs. Après qu’Est coupa, le déclarant surcoupa, tira le dernier atout et ne perdit que l’as de cœur.

Gitelman rejoindra l’équipe éditoriale de The Bridge World à compter du numéro de mai. Plus d’informations sur www.bridgeworld.com.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *