« Retour à l'accueil du blog

Interview – Adrien Rahier, bridgeur et funbridgeur

Le bridge, c’est vraiment si compliqué ? Adrien Rahier, blogueur et bridgeur, pense au contraire que la résolution des problèmes au Bridge est accessible à tous. Et c’est ce qu’il explique en analysant une donne dans son article, disponible en français sur son blog, et en anglais sur le nôtre, que nous vous conseillons vivement de lire !

Qui est Adrien Rahier, depuis combien de temps joue-t-il au bridge ? Joue-t-il à Funbridge ?

Découvrez son interview ci-dessous :

 

LE BRIDGE ET VOUS

    Vous avez l’air plutôt calé au jeu de bridge, quelle est votre histoire avec le bridge ? (Vos débuts, êtes-vous membre d’un club, participez-vous à des compétitions…)

Jouer aux cartes est une grande tradition familiale en fait ! Du plus loin que je me souvienne, nous avons toujours constitué une table de joueur de tarot, belotte ou manille à chaque fois que nous nous voyions.

Concernant le Bridge, j’ai été initié dès l’école primaire par mon institutrice, Madame Guitare. J’ai ensuite continué à jouer dans un club pendant un an puis complètement arrêté.

L’histoire reprend 15 ans plus tard. Alors étudiant à Angers, j’habite à 50m du BCRR, le Bridge Club du Roy Rene. Sur un coup de tête je décide de reprendre des cours. Ma chance a été de tomber sur un prof formidable (Damien Henry si tu lis ces lignes 😉 ainsi qu’un club avec d’excellents joueurs.

Aujourd’hui j’habite à Londres et joue quasiment exclusivement sur Internet par manque de temps. La passion du bridge est tenace cependant et je suis avec intérêt les résultats des compétitions internationales.

 

 

    On sent dans votre article une réelle volonté de « vulgariser » disons en tout cas de rendre accessible le bridge au plus grand nombre en donnant une approche pédagogique, simple et conviviale du livre « Jouez un tournoi avec moi » de Pierre Saporta, pourquoi ? C’est une mission ?

Je pense qu’il est en effet très important d’élargir et démocratiser la pratique du bridge auprès d’un public plus jeune.

Si l’on considère les dernières statistiques, l’immense majorité des joueurs a aujourd’hui plus de 70 ans. Or ce sont bien souvent des joueurs plus jeunes qui brillent en compétition!

Mes article s’inscrivent donc dans cette tendance: en simplifiant au maximum et en parlant le “même langage”, j’espère montrer l’attrait de ce jeu au plus grand nombre.

 

 

VOTRE BLOG

    Votre blog ne parle pas que de Bridge ! Billets d’humeur, politique, conseils professionnels : quelle est l’histoire de ce blog ? (Depuis quand, quelle envie et quels objectifs, vos lecteurs, vos projets…)

De part de mon métier je suis souvent amené à être au contact de personnes ayant des profils et des centres d’intérêt très différents des miens. Au quotidien, je couvre donc un large spectre de sujets et d’idées.
Ainsi, plutôt que de garder ce savoir, je préfère le retransmettre via different canaux (blog, twitter, réseaux sociaux). Ce blog est donc un espace de réflexion où j’approfondis des thématiques qui me tiennent à coeur.

 

 

FUNBRIDGE

    Comment avez-vous découvert Funbridge ? Depuis quand y êtes-vous inscrit ? Sur quel(s) support(s) jouez-vous (smartphone, tablette, pc, mac) ?

Je me suis inscrit sur Funbridge en 2012. A l’époque, je crois que je cherchais une alternative à l’application BBO qu’il était alors très difficile d’utiliser sur iPhone.

 

    Combien de temps y passez-vous par semaine en moyenne ? Funbridgeur de jour ou de nuit ?

Je joue quasiment tous les jours en fait !  Ce qu’il est intéressant de constater c’est que ma performance varie en fonction de l’heure à laquelle je joue. Typiquement en pleine journée de travail j’ai tendance à jouer très rapidement les donnes (et donc à faire plus d’erreurs). En revanche, quand je suis au calme chez moi,  mes résultats s’améliorent.

 

    Qu’appréciez-vous particulièrement sur Funbridge ? Quels sont vos modes de jeux préférés ?

J’apprécie beaucoup le mode de jeu challenge et tout particulièrement contre l’IA de Funbridge. Le niveau est élevé et me force à jouer les coups au maximum. De plus, sur certaines donnes, Argine joue de manière très intéressante !

 

POUR FINIR…

    Vous faites quoi dans la vie Adrien ?

Je travaille à la BBC en tant que que Solution Engineer. Mon rôle est à la fois technique (je code des applications et des sites web) mais aussi non-technique (j’accompagne les équipes pour les aider à mieux connaître leurs utilisateurs finaux). C’est un job passionnant car chaque jour est différent du précédent.

 

    Auriez-vous un message particulier pour les personnes qui souhaiteraient se mettre au bridge mais qui n’ont pas encore franchi le pas ? Quels sont, selon vous, les avantages du bridge ?

Le bridge m’a aidé dans aux moins trois domaines: prise de décision, concentration et rigueur.

De nature hyperactive, j’ai en effet toujours eu mal à rester concentré sur un sujet très longtemps. Les tournois de Bridge m’ont beaucoup aidé à m’améliorer sur ce sujet. En effet, au Bridge il ne suffit pas uniquement de bien jouer, il faut le faire longtemps et avec rigueur.

Un autre attrait du Bridge est le fait d’aider les joueurs rationaliser leurs choix de manière à prendre les meilleurs décisions. Ce mode de pensée m’a été très bénéfique d’un point professionnel et personnel.

Pour conclure, si j’avais donc un message à faire passer à de futurs joueurs ce serait celui-ci: lancez-vous, n’ayez pas peur ! Au delà des cliché le Bridge est un jeu de cartes fantastique !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz